lundi 3 mai 2004

De la frontière jusqu’à Kathmandu

Kathmandu, nous voici!

Kathmandu, nous voici!

C’est aujourd’hui l’ultime journée du périple. Nous sommes partis de notre hôtel de Zhangmu vers 10 h, à pied, et nous nous sommes dirigés vers la frontière. Le poste frontière chinois était à environ cinq minutes de marche de notre hôtel; le poste frontière népalais pour sa part était dix kilomètres plus loin, sur une route qui descend d’environ 300 mètres en serpentant. Nous avons emprunté un raccourci, dans la forêt. Erreur. Ne faites jamais de hiking avec deux sacs à dos sur le corps, même (surtout) si ça descend.

Après cet épuisant raccourci, nous avons rejoint la route; il nous restait encore les deux tiers du chemin à faire. Comme nous sommes paresseux, nous sommes embarqués à l’arrière d’un petit pick-up pour la modique somme de 20 yuans. Ce furent les yuans les mieux dépensés de mon voyage.

À quelques centaines de mètres du poste frontière népalais, un jeune homme nous propose de nous emmener à Kathmandu. Mark se charge de négocier le prix et nous voilà partis, entassés pour quatre heures à l’arrière de ce qui ressemble à une Pinto.

journal photo