vendredi 19 mars 2004

Initiation au taoïsme

Général Dragon, temple de Dongyue, Běijīng

Général Dragon, temple de Dongyue, Běijīng

On dit que lorsque le général Dragon éternue, deux éclairs sortent de ses narines, assez forts pour assommer ses ennemis.

Je ne connais rien au taoïsme. J’ai cependant eu la chance de m’initier à cette religion aujourd’hui, en allant visiter le temple de Dongyue. D’après ce que j’ai compris et retenu de ma visite (c’est certainement une compréhension bien imparfaite), quand on meurt, on va en enfer. Mais ce n’est pas un enfer chrétien destiné à nous faire expier nos péchés. C’est plutôt comme un centre administratif de la réincarnation. L’enfer est divisé en dix-huit niveaux et soixante-quinze départements. Il y a un département en charge de prendre note des bonnes et mauvaises actions des gens, un autre en charge de déterminer la durée des vies, un autre en charge de signer les arrêts de mort, encore un autre en charge de la mise en oeuvre des morts violentes (pour ceux qui accomplissent de mauvaises actions). Ensuite, quelques départements sont en charge de la gestion des différents niveaux de vie : les insectes, qui incarnent les mauvaises âmes, les poissons, les créatures aquatiques, les oiseaux et les mammifères. J’ai trouvé une belle résonance entre la bureaucratie de cet enfer et l’administration communiste.

À l’entrée du temple, on trouve le général Tigre et le général Dragon (en photo). On dit que lorsque ce dernier éternue, deux éclairs sortent de ses narines et qu’il peut ainsi assommer ses ennemis.

journal photo