samedi 1 mai 2004

Le camp de base de l’Everest

La salle du restaurant où nous sommes arrêtés pour le lunch.

La salle du restaurant où nous sommes arrêtés pour le lunch.

Nous entreprenons aujourd’hui notre voyage vers le camp de base de l’Everest (mieux connu localement sous l’appellation mont Qomolangma). Nous nous arrêtons d’abord vers midi dans un petit village, pour le lunch. Dans le village, il y a une intersection avec un panneau indicateur en tibétain, en chinois et en anglais. La route que nous devons prendre est celle du « Quartier général du joyau de l’Himalaya », ou quelque chose comme ça. Une chance que notre chauffeur connaît le chemin…

Le camp de base de l'Everest.

Le camp de base de l’Everest.

Tout au long de notre approche, le ciel était dégagé. Lorsque nous sommes montés au sommet de ce monticule, pour avoir une meilleure vue, le ciel s’est subitement ennuagé, masquant le sommet. Nous sommes donc allé prendre notre mal en patience dans une des tentes du camp. Les deux personnes à l’avant-plan sont Steve et Debbie, deux Néo-zélandais qui nous ont accompagnés tout au long du voyage, dans l’autre LandCruiser.

On prend le thé dans une tente du camp de base.

On prend le thé dans une tente du camp de base.

Après une heure ou deux, le ciel est redevenu presque bleu, excepté pour le panache accroché au sommet de l’Everest, qui semble être là en tout temps.

Le mont Everest

Le mont Everest

Nous avons passé la nuit à l’auberge en face du monastère, ce qui nous a permis de contempler l’Everest au coucher du soleil.

Le sommet de l'Everest attrape les derniers rayons de la journée.

Le sommet de l’Everest attrape les derniers rayons de la journée.

journal photo