samedi 24 avril 2004

L’hermitage de Chimpuk

Des drapeaux à prière tendus dans la montagne.

Des drapeaux à prière tendus dans la montagne.

Après avoir passé la nuit au monastère de Samyé, je suis parti ce matin en direction du monastère de Chimpuk et de son hermitage. Il faut compter environ huit heures pour marcher jusqu’à Chimpuk et en revenir. Le monastère est situé à flanc de montagne. À plus de 3600 m d’altitude, c’est une bonne épreuve pour les poumons. Le paysage est généralement désertique, mais pendant un moment, le chemin s’approche d’une petite rivière qui rend la vallée toute verte.

Une petite rivière sur la route de Chimpuk.

Une petite rivière sur la route de Chimpuk.

Dans les montagnes autour de la vallée, les gens on étendu des drapeaux à prières. Ces drapeaux, en flottant au vent, permettent aux prières de se répandre dans les airs.

La vallée près de Samyé.

La vallée près de Samyé.

Du haut de la montagne, on a une belle vue de la vallée autour de Samye. Comme toujours, c’est plus beau en vrai.

journal photo