jeudi 18 mars 2004

Tour de vélo à Běijīng

Joueurs de mahjong

Joueurs de mahjong

Les gens d’un quartier de Běijīng profitent du beau temps et se rassemblent pour disputer une partie de mahjong.

Aujourd’hui, au mépris de tous les dangers pulmonaires, j’ai loué une bicyclette et je me suis promené dans Běijīng. Un peu partout, dans les allées et sur les trottoirs, on voit des attroupements autour de gens jouant au mahjong. C’est sérieux: on joue à l’argent.

La Tour aux tambours

La Tour aux tambours

Je me suis arrêté à la Tour aux tambours, qui servait à marquer les heures aux temps impériaux. Il y a vingt-quatre petits tambours, chacun représentant une période de l’année; il y a aussi un gros tambour, qui est placé à la place du petit tambour représentant la période courante. À 15 h, ces gens vêtus d’habits traditionnels sont entrés dans la salle et se sont mis à battre les tambours.

Běijīng vue de la Tour aux tambours

Běijīng vue du haut de la Tour aux tambours

Du haut de la tour, on a une vue sur les habitations environnantes. Au loin, on voit les buildings du nouveau Běijīng.

Smog à Běijīng

Smog à Běijīng

Běijīng se transforme; on démolit pour construire des immeubles modernes. Avec le progrès, cependant, vient le smog.

Běijīng est en mutation. Partout, on détruit les anciennes maisons pour élargir les boulevards (les boulevards à 10 voies ne sont pas rares), construire des tours à bureaux et tours à appartements. Sur cette photo, on peut aussi admirer le smog. Běijīng est en compétition avec Mexico pour le triste titre de la capitale dont l’air est le plus pollué.

journal photo