mercredi 4 mars 2015

Des lunettes à focale automatique

Comme tout le monde, je vieillis; je suis rendu à l’âge où mes yeux commencent à voir moins bien de près… déjà. En plus de corriger ma myopie, mes lunettes doivent maintenant aussi corriger ma presbytie. J’ai donc reçu récemment ma première paire de lunette à double foyer: en haut, elle me permettent de faire le focus sur des objets éloignés, alors qu’en bas elles me permettent de bien voir les objets rapprochés, comme un livre ou mon écran d’ordinateur.

Mes lunettes améliorent bien sûr ma vision; toutefois, si je compare aux lunettes à foyer simple, il y a des inconvénients. Par exemple, lorsque je regarde le sol en baissant les yeux (en descendant un escalier ou en passant l’aspirateur), c’est flou car j’utilise la zone de vision rapprochée pour regarder un objet éloigné. Inversement, si j’observe les détails d’un tableau accroché au mur, je dois relever la tête pour pouvoir faire le focus dans la zone inférieure des verres.

C’est alors que j’ai eu une idée: des lunettes à focale automatique. Ces lunettes auraient des verres dont la géométrie s’adapterait à la distance de l’objet regardé. Après une recherche rapide sur Google, j’ai découvert que la technologie des lentilles à focale ajustable existait depuis quelques années déjà. Cet article présente, en anglais, quelques unes des technologies disponibles du côté des lentilles à focale ajustable. J’ai aussi découvert qu’il existe des lunettes dont la focale est ajustable manuellement, fabriquées par la compagnie Adlens.

Mon idée va cependant un peu plus loin. On pourrait incorporer dans la monture deux petites caméras qui suivraient la position de la pupille de chaque oeil. Avec un peu de calibration, il serait certainement possible de déterminer la distance de l’objet regardé en fonction de la position de chacune des pupilles, pour pouvoir ensuite ajuster électriquement la focale des lentilles.

Aurai-je la chance un jour de porter ces lunettes?